Maison de retraite Le Clos d'Aliénor à LE BOUSCAT

Le 20 février 2020

Feuilleton - épisode 1

Orpea Le Clos d'Aliénor feuilleton

Septembre 1946 : Jour de rentrée dans un lycée à Toulouse... La cloche sonne. Les jeunes filles se rassemblent et se dirigent vers leur salle de classe. Elles marchent lentement, jetant un regard inquiet aux alentours.
Dans les couloirs, on n’entend que le bruit des pas de la directrice. Elle se déplace vite, indiquant leur chemin aux élèves. Les jeunes filles, toutes en tablier, s’arrêtent devant une porte semi-vitrée et se mettent en rang.

Un autre pas, très décidé, se fait entendre. Une femme d’âge moyen, en tailleur foncé, s’approche. Elle ouvre la porte et enjoint aux élèves d’entrer. Les unes, sérieuses, cherchent une place près du bureau du professeur. Les autres, moins décidées, se rapprochent du fond. Au signal de l’enseignante, elles s’assoient en silence.

C’est le moment de l’appel. D’une voix neutre, le professeur énonce: « Irène ... ». Une jeune fille grande, mince, aux cheveux mi-longs et crêpés, se lève. Elle paraît assez sûre d’elle mais son regard montre un peu d’inquiétude. « Présente » répond-elle ! Et elle se rassied.

L’appel se poursuit. « Jeanine ...». Une autre élève se lève, d’un mouvement moins assuré. Elle a les cheveux châtains, raides, avec une frange. Elle est de taille moyenne et a un regard intelligent. « Louise ... ». Une troisième jeune fille, plus forte, au teint hâlé, se lève à son tour. Elle semble timide mais un léger sourire éclaire son visage.

L’appel se poursuit encore un moment dans la salle aux murs clairs, ornés de cartes de géographie colorées qui tranchent avec la noirceur du tableau.

Un numéro unique pour toute information

Sur simple appel, conseils et orientation vers l'établissement le plus adapté à vos besoins. Ou complétez le formulaire au lien ci-dessous

Voir