Choisir sa maison de retraite

 
La décision d’entrer en maison de retraite est souvent imposée par un accident de la vie, ou une dégradation de l’état de santé de la personne âgée, qui rend difficile le maintien à domicile dans des conditions sereines.
C’est souvent une urgence imprévisible qui précipite l’entrée en maison de retraite.

Globalement, on pourrait considérer que le bon moment pour envisager une admission en EHPAD est le jour où, solitude, fatigue, troubles cognitifs, perte d’autonomie, rendent impossible ou dangereuse la vie à domicile.

Quelques questions incontournables à se poser pour faire un choix éclairé quant à la maison de retraite à retenir :

Quel type de structure recherchez-vous ?

► Votre parent est relativement autonome, mais ne se sent pas rassuré seul à son domicile
⇒  Vous recherchez avant tout un établissement disposant de services de restauration et de loisirs, ainsi qu’une présence 24h/24 et 7 jours/7. C’est alors un foyer logement ou une résidence services pour séniors qui répondrait le mieux à vos attentes. Dans ce type de structure, les personnes âgées accueillies sont valides et autonomes, et il n’y a pas de personnel soignant salarié (chaque résident fait appel à des professionnels de santé libéraux)

► Votre parent a besoin d’un accompagnement dans tout ou partie des gestes de la vie quotidienne (se laver, s’alimenter, s’habiller, …), ou son état de santé nécessite une surveillance continue et/ou des soins infirmiers
⇒  un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), plus communément appelé maison de retraite médicalisée, semblerait le plus adapté.

► Votre parent est désorienté, ou atteint de la maladie d’Alzheimer
⇒ Il serait souhaitable de rechercher un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) disposant d’une unité de vie spécialisée dans la prise en charge de ces malades.
 

Quelle situation géographique privilégier ?

Les bonnes questions à vous poser :

Votre parent souhaite-t-il rester dans le quartier/la ville dans lequel il vit actuellement ? Ou l’entrée en maison de retraite est-elle l’occasion d’un rapprochement familial ?

L’environnement est-il cohérent avec les habitudes de vie de votre parent : Présence d’un jardin ? Commerces à proximité ? Possibilité d’apporter son mobilier, ou de venir avec un animal de compagnie ?

Devez-vous visiter ?

Evidemment, il est primordial de visiter plusieurs maisons de retraite, afin d’avoir des points de comparaison et de repères.

Idéalement, visitez aux heures des repas ou l’après-midi pendant les activités, afin de sentir l’ambiance qui règne dans la maison (prêtez attention aux regards des résidents). La chambre témoin et le restaurant seront présentés, mais vérifiez aussi que la maison de retraite dispose aussi d’espaces d’intimité / salon, où vous pourrez rendre visite, en famille, à votre proche.

Le plus important est d’en profiter pour rencontrer le directeur.

Voici quelques critères auxquels être attentifs :

 

• Les activités proposées : Elles sont déterminantes dans le choix de la maison de retraite qui prendra en charge votre proche. Outre les thés dansants et fêtes d’anniversaires, vérifiez qu’il existe des activités pour les personnes en perte d’autonomie et lisez les panneaux d’activités. Des ateliers thérapeutiques (ateliers mémoire, gymnastique douce, stimulation sensorielle…) sont-ils proposés pour maintenir l’autonomie le plus longtemps possible ? Y a-t-il un animateur salarié ?

 

• Le maintien des liens familiaux : Vérifiez qu’il est possible de prendre un repas avec son parent au sein de l’établissement, de s’associer à la vie de l’établissement (commission menus ou animations, conseil de la vie sociale) et de participer à des animations. Y a-t-il des restrictions sur les horaires de visite ?

 

• Le suivi médical et les soins : Il est important de savoir si votre parent pourra rester au sein de l’établissement s’il est malade ou si son état de santé se dégrade. Demandez comment s’organise le suivi médical dans la maison de retraite et s’il est possible de conserver son médecin traitant.

 

• Le confort hôtelier : Assurez-vous qu’il est conforme à vos attentes et que la restauration est adaptée au régime alimentaire (demandez si elle est confectionnée sur place par un chef).

 

• L’entretien de l’établissement : Est-il correctement assuré (propreté, entretien général des espaces de vie, odeur et hygiène) ?

À quels critères devez-vous être attentif ?

 Les activités proposées : 

Elles sont déterminantes dans le choix de la maison de retraite qui prendra en charge votre proche. Outre les thés dansants et les fêtes d'anniversaires, vérifiez qu'il existe des activités pour les personnes en perte d'autonomie et lisez les panneaux d'activités. Des ateliers thérapeutiques (ateliers mémoire, gymnastique douce, stimumation sensorielle...) sont-ils proposés pour maintenir l'autonomie le plus longtemps possible ? Y a-t-il un animateur salarié ? 

 

 Le maintien des liens familiaux : 

Vérifiez qu'il est possible de prendre un repas avec son parent au sein de l'établissement, de s'associer à la vie de l'établissement (commission menus ou animations, conseil de la vie sociale) et de participer à des animations. Y a-t-il des restrictions sur les horaires de visite ? 

 

 Le suivi médical et les soins : 

Il est important de savoir si votre parent pourra rester au sein de l'établissement s'il est malade ou si son état de santé se dégrade. Demandez comment s'organise le suivi médical dans la maison de retraite et s'il est possible de conserver son médecin traitant. 

 

 Le confort hôtelier : 

Assurez-vous qu'il est conforme à vos attentes et que la restauration est adaptée au régime alimentaire (demandez si elle est confectionnée sur place par un chef). 

 

 L'entretien de l'établissement : 

Est-il correctement assuré (propreté, entretien général des espaces de vie, odeur et hygiène) ? 

Quand entrer en maison de retraite ?

La décision d'entrer en maison de retraite est souvent imposée par un accident de la vie, ou d'une dégradation de l'état de santé de la personne âgée, qui rend difficile le maintien à domicile dans les conditions sereines. C'est souvent une urgence imprévisible qui précipite l'entrée en maison de retraite. 
 

Globalement, on pourrait considérer que le bon moment est le jour où, solitude, fatigue, troubles cognitifs, perte d'autonomie, rendent impossible ou dangereuse la vie à domicile

Trouvez votre maison de retraite en France

Accédez au moteur de recherche pour trouver la maison de retraite la plus proche de chez vous !

Voir
Un numéro unique pour toute information

Sur simple appel, conseils et orientation vers l'établissement le plus adapté à vos besoins. Ou complétez le formulaire au lien ci-dessous

Voir
livrets conseils orpea pour les aidants
Découvrez le livret "accompagner un proche atteint de la maladie d'Alzheimer"
livrets conseils orpea sejours de repit en ehpad et aide a domicile
Découvrez le livret "séjour de répit et aide à domicile"
livrets conseils orpea bien preparer l'entree en maison de retraite
Découvrez le livret "choisir sa maison de retraite"
livrets conseils orpea pour les aidants
Découvrez le livret de l'aidant
livrets conseils orpea sur les aides et subventions pour les personnes agees en maisons de retraite
Découvrez le livret "aides financières et subventions"