Les tarifs en EHPAD

Combien ça coûte ?

La tarification d'une maison de retraite médicalisée se décompose en 3 parties : 

Le tarif d'hébergement

Il recouvre l'ensemble des prestations d'accueil hôtelier, de restauration, d'entretien, d'animation de la vie sociale, et d'administration générale de l'établissement ; soit tous les services qui ne sont pas liés à l'état de dépendance des personnes accueillies.
 

Ces prix comprennent notamment les prestations minimales (dites socles de prestations) définies par le Code de l'Action Sociale et des Familles. 

Ce tarif hébergement est intégralement à la charge du résident (sauf si l'établissement dispose de lits habilités à "l'aide sociale" et/ou que le résident peut y prétendre). Le paiement de ce tarif s'effectue mensuellement.
 

Le prix hébergement est libre pour tout nouvel entrant lors de la signature du contrat ; Ce prix varie ensuite dans la limite d'un pourcentage fixé chaque année par arrêté Ministériel, applicable au 1er janvier pour les résidents présents dans l'établissement.
 

En 2017, le taux maximal d'augmentation légal a été fixé à 0,46% pour les Etablissements d'Hébergement pour Personnes Âgées. Ce pourcentage est calculé compte tenu de l'évolution des charges des établissements (coûts de la construction et des loyers, des produits alimentaires et des services) et du taux d'évolution de retraite de base.
 

Le tarif d'hébergement correspond à une formule "tout compris" couvrant notamment l'hébergement, la restauration et l'animation pour le résident. Pas de mauvaise surprise en fin de mois pour le résident et sa famille ; donc aucune facturation de coûts cachés comme le café après repas, le goûter...
 

Ainsi l'ensemble des résidents bénéficie de manière équitable des mêmes services hôteliers (par exemple, les repas à thème ne génèrent pas de facturation supplémentaire, permettant à tous de profiter d'un moment de convivialité). 
 

Seuls les services complémentaires de confort, à souscrire individuellement par le résident, à sa convenance et en fonction de ses besoins, génèrent une facturation annexe : forfait individuel Internet (forfait heure, semaine, mois), marquage du linge, repas invité, blanchisserie pour les vêtements (hors linge de corps compris dans le tarif hébergement), ou encore les services fournis par des prestataires extérieurs, dont les tarifs sont affichés à l'accueil (coiffure, pédicure, ...). 
 

Aucun frais administratif supplémentaire (de dossier d'entrée ou de réservation) n'est facturé au sein des maisons de retraite ORPEA. 

Le forfait dépendance

Il comprend l'ensemble des prestations d'aide et de surveillance nécessaires à l'accomplissement des actes essentiels de la vie (se nourrir, se laver, s'habiller...) qui ne sont pas liés aux soins mais liés à l'état de dépendance du résident, et les fournitures diverses concourant directement à la prise en charge de cet état de dépendance (par exemple les produits d'incontinence). 
 

Ce forfait est déterminé en fonction du niveau de dépendance du résident évalué par le médecin coordonnateur de l'établissement selon la grille AGGIR, et validé par l'instance médicale départementale. Ce tarif est fixé chaque année par arrêté du Président du Conseil Départemental. 
 

Il est partiellement financé par l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) versée par le Conseil Départemental, selon le niveau de dépendance et le niveau de ressources de la personne âgée.
 

Le forfait afférent aux soins

Le forfait afférent aux soins recouvre notamment les charges relatives aux prestations de service à caractère médical, au petit matériel médical et aux fournitures médicales. Il comprend également les charges relatives à l'emploi de personnel assurant les soins et l'amortissement du matériel médical. 

La nature des prestations de soins prises en compte dans le forfait varie en fonction de l'option tarifaire et de l'existence ou non d'une pharmacie à usage intérieur dans l'établissement. 
 

Le forfait soins est financé par l'Assurance Maladie, et n'est donc pas facturé au résident (directement versé par douzième à l'établissement sous la forme d'une dotation). Il est calculé en fonction de la charge en soins et du niveau de dépendance moyen des résidents. 
 

Comment expliquer les différences de prix ?

Les différences de tarifs d'hébergement constatées entre plusieurs maisons de retraite s'expliquent par plusieurs facteurs : 
 

►La situation géographique de la maison de retraite : 

Le prix de l'immobilier dans la ville concernée, l'implantation de la structure dans la ville (le prix d'acquisition du foncier n'est pas le même en fonction des villes). 
 

►Les qualités des prestations hôtelières : 

La surface de la chambre choisie, le type d'ameublement et de confort de la chambre, la climatisation individuelle de la chambre,... 
 

►La date de construction de l'immeuble : 

Le coût de construction n'est plus le même qu'à la fin des années 1990 (et par conséquent sa durée d'amortissement non plus) d'autant plus que l'ensemble normatif opposable au secteur des maisons de retraite a énormément évolué ces dernières années. À ce titre, nous considérons que la construction d'un EHPAD de 80 lits requiert aujourd'hui -  à la taille de chambre constante - plus de 400m2 de locaux supplémentaires imposés par les nouveaux cadres législatifs. 
 

►La structure de l'immeuble : 

L'organisation et la charge de travail ne sont pas les mêmes sur un site de plain pied, que sur un site construit sur 2 niveaux voire 5 ou 6 étages comme dans les grandes agglomérations (notamment pour les déplacements de résidents au sein de l'établissement, pour les repas et les animations par exemple). 

Un numéro unique pour toute information

Sur simple appel, conseils et orientation vers l'établissement le plus adapté à vos besoins. Ou complétez le formulaire au lien ci-dessous

Voir