Le 10 avril 2018

La Clinique des Hauts-de-France à l’honneur aujourd’hui

En janvier dernier, la Clinique des Hauts de France ouvrait ses portes à Louvroil, près de Maubeuge, afin de répondre aux besoins de santé du territoire et proposer des conditions d’accueil et de prise en charge adaptées, le cadre participant à l’action thérapeutique.

A l’occasion de son inauguration aujourd’hui, focus sur cet établissement en pleine évolution.

 

Avec son bâtiment neuf d’une surface de 6000 m², la Clinique des Hauts-de-France est organisée en trois pôles de soin :

  • Un pôle de Psychiatrie Générale (74 lits en hospitalisation complète et 20 places d’hôpital de jour) pour des personnes présentant des troubles anxieux, troubles de l’humeur et troubles de la personnalité.
  • Un pôle de Psycho-Gériatrie (20 lits), spécialisé dans la prise en charge de personnes âgées de plus de 65 ans en souffrance psychique et présentant des syndromes gériatriques. Cette unité qui ouvrira prochainement traitera notamment les troubles anxieux, dépressifs, risque suicidaire, troubles cognitifs, confusions,

    désordres psychotiques

  • Un pôle de Psychiatrie Infanto-juvénile (10 lits), dédié aux adolescents âgés de 12 à 18 ans. Dans un cadre institutionnel dédié, cette unité d'hospitalisation accueillera prochainement des adolescents présentant des troubles de l’humeur et troubles bipolaires, des troubles déficitaires de l’attention avec HyperActivité (TDAH), des troubles du développement de la personnalité, troubles anxieux (notamment TOC), souffrant de harcèlement scolaire grave, de violences intrafamiliales et intra-scolaires, troubles psychotiques, troubles des conduites alimentaires ou addictives.

 

Ce 10 avril, après l’inauguration officielle, trois conférences étaient proposées aux professionnels de santé réunis pour l'occasion :

  • « L’adolescent en souffrance psychique : nouvelle clinique, nouveaux soins », par le Docteur Frédéric KOCHMAN, PédoPsychiatre, Clinique CLINEA Lautréamont à Loos.
  • « Trouble bipolaire de l’humeur, difficultés diagnostiques et de prise en charge » par le Docteur Anne BOULOGNE, Psychiatre Clinique des Hauts-de-France.
  • « Utilisation de la remédiation cognitive dans une démarche de réhabilitation psychosociale » par Monsieur Mickaël MORGAND, Infirmier, Thérapeute en remédiation Cognitive, Centres CLINEA de post-cure Psychiatrique Marie Savoie au Cateau Cambrésis et Robert Schuman à Berlaimont.

 

Un numéro unique pour toute information

Sur simple appel, conseils et orientation vers l'établissement le plus adapté à vos besoins. Ou complétez le formulaire au lien ci-dessous

Voir